ÉTATS GÉNÉRAUX DU COMBAT LAïQUE – Du concret !

Le combat laïque se joue sur bien des plans, à commencer par une conception d’ensemble, stratégique, d’affirmation de principes, de leur respect, et des actions qui en relèvent. Voilà un exemple de ce combat, tel qu’il se mène dans les territoires de notre pays, par l’action d’associations locales comme “Laïcité 18”. La critique de l’accompagnement par l’Etat de l’organisation d’un culte appelé “Islam de France”, depuis 2003 et la création du Conseil Français du Culte Musulman, est l’incarnation même d’une démarche concordataire (mélangeant l’action de l’Etat et religion avec mise en œuvre de moyens) contraire à la laïcité. Il y a autour de cette volonté de la création d’un “Islam de France” des assises départementales organisées depuis plusieurs années sous l’autorité de l’Etat. Autant de choses qui n’ont d’ailleurs rien empêché, puisqu’on en est venu à constater un risque dit “de séparatisme” qui a nécessité une loi. Cette loi elle-même, d’ailleurs, ne règle rien de façon majeure concernant un communautarisme qui se nourrit de l’assignation de nos concitoyens de confession musulmane à leur seule religion, ce qu’entretient cette démarche concordataire, avant de les considérer comme des citoyens. On signalera au passage que la loi contre le séparatisme, rebaptisée “Respect des principes de la République”, récemment adoptée, si elle a su pointer les dérives du communautarisme, prévoit de permettre aux cultes de faire fructifier des biens immobiliers (ouvrant une nouvelle brèche dans la République). Sachant que ceux-ci disposent d’un régime fiscal de faveur, puisqu’exonérés de la taxe d’habitation et de la taxe foncière sur les propriétés bâties. Ce qui nous conduit directement à en faire des puissances financières, pouvant peser demain encore un peu plus sur les décisions politiques. On voit ce que cela pourra donner auprès de bien d’élus locaux sensibles au clientélisme en la matière. Qu’est donc appelée à devenir la République laïque dans tout cela ? Voilà le type même de confusion périlleuse qui justifie pleinement les Etats Généraux du combat laïque.